the-sun-470317__340

 

L’oubli

Pour nous humains,  y a deux façons d’être d’être au monde. L’identification à la forme (état de rêve éveillé, ou ignorance) et perception de notre réalité ultime (l’éveil, ou connaissance).

La plupart d’entre nous, sommes dans l’état de rêve éveillé, mais nous avons la possibilité de pouvoir vraiment nous éveiller, en prenant conscience de cette réalité ultime.

Le problème, c’est que constamment nous devenons amnésiques et tombons dans l’oubli. Mais au fait qui s’oublie?…. Ben c’est la Conscience transcendantale qui s’oublie elle-même en se plongeant dans le manifesté.

Mais elle le fait au travers des fragments individuels d’elle-même. Ce qui fait que chacun de nous se perd dans l’illusion du monde. Mais cette perte affecte-t-elle la Conscience transcendantale? Pas le moins du monde, car la Conscience transcendantale reste inaltérable étant la Conscience immanente de l’Absolu.

Ce ne sont que nos conscience parcellaires qui s’oublient dans le monde manifesté et sont dépendantes de lui. Mais elles sont toujours cette conscience transcendantale et elles peuvent à tout moment le réaliser et se réveiller de l’oubli.

Mais pourquoi tout cela, va-t-on dire?  Ben, c’est le jeu divin de cache-cache. Dieu, s’identifie à nous, se prend pour nous. Mais en se croyant nous, il ressent un manque et va se mettre à..... rechercher Dieu.

Dieu qui recherche Dieu, drôle de paradoxe et pourtant…..

Au bout de sa recherche Dieu fini par se trouver lui-même et là, la totale solitude de sa conscience fait qu’il se fragmente dans l’ignorance de sa propre identité en se prenant pour l’être incarné…. en se prenant pour nous.

Mais Dieu ne peut pas se perdre, il ne fait que jouer avec lui-même, avec la manifestation transcendantale à l’oeuvre en une succession d’oublis et de clairvoyances.

Texte d'Hitori