galaxy-2357504__340

Essai d’une cosmogonie annoncée.

Il y a l’œuf cosmique qui est gros d’énergies potentielles en parfait équilibre et qui en même temps  n’est pas. Il n’existe pas, il Est. C’est l’Absolu. C’est le Zéro représenté par un cercle symbolisant le contenant. Il contient l’infini représenté par un huit horizontal, symbolisant le contenu replié sur lui-même, mais toujours infini. Ben oui, l’Infini par définition ne peut pas être limité. Ce sont deux états superposés d’une même « monade ». Ils n’ont pas d’existence intrinsèque à un temps T. Ils sont un continuum instantané.  Le Zéro contenant l’Infini ne  peut qu’être infini.

Au sein de ce « maelström » non manifesté, en équilibre, un déséquilibre (singularité) crée la prééminence d’une « énergie » sur les autres  et c’est le manifesté qui est à l’œuvre. Mais il est le propre  artisan de son « évolution », qui ne peut que s’étendre à l’infini et donc…… rejoindre le Zéro. C’est l’Ouroboros Cosmique, l’infiniment grand se transformant en infiniment petit. Le vieux Yang donnant naissance au jeune Yin. Et ceci ad infinitum……

Mais cela se produit en superposition d’états. C’est par notre immersion dans l’espace/temps que nous avons la « sensation » d’être le point focal de deux infinis. En réalité, nous sommes tour à tour Etant et Vide, mais en simultané. Lorsque nous sommes dans le mental, nous sommes Etant et lorsque nous sommes dans l’état d’Eveil, nous sommes le Vide dont tout procède. ….c’est à dire…Dieu.

Texte d'Hitori